Soyons honnêtes, le réseautage est loin d’être une évidence pour la majorité des immigrants. Cette pratique incontournable de la recherche d’emploi au Québec n’est finalement pas si insurmontable, à condition d’en comprendre la philosophie ! Vous le verrez, une pincée de curiosité et d’ouverture d’esprit suffit souvent à faire tomber les premières barrières.

Une simple recherche google, vous en apprendra beaucoup et vous permettra d’en savoir plus sur l’art du réseautage, mais avant de vous lancer, prenez quelques minutes pour comprendre les rouages du réseautage.

Rencontrer, échanger et partager

Voici trois termes qui résument à eux seuls le réseautage. Partie intégrante de la culture québécoise, cette pratique est quasi indispensable pour décrocher un emploi, mais pas que… Que vous recherchiez un appartement, une garderie, un club de sport ou bien sûr votre premier job, le réseau que vous vous créerez sera une mine de conseils pour faciliter votre quotidien et votre intégration.

Se constituer un réseau, un travail de longue haleine à Montréal

Chaque nouvel arrivant peut le confirmer, avoir un réseau fiable prend du temps. Au Québec, mais plus généralement en Amérique du Nord, le réseau est constitué d’amis proches, mais aussi de toutes les personnes gravitant autour de vous au quotidien : parents rencontrés au parc, commerçants du quartier, coiffeur, partenaires de sport, collègues bénévoles… Chacune de ces personnes aura peut-être un ami ou une connaissance qui pourra vous aider ! Il est donc important de voir vos nouveaux échanges comme la rencontre de deux réseaux et pas seulement de deux personnes.

 

5 rencontres x 150 connaissances

= 750 contacts potentiels

 

Réseauter, une manière de penser avant d’être une stratégie

Réseauter efficacement, c’est avant tout penser autrement sa relation avec les autres. Cela demande de l’investissement, de la sincérité et de l’écoute. L’objectif est d’apprendre à se connaître mutuellement pour établir une relation de confiance. Cela peut prendre du temps et les retombées ne sont pas toujours immédiates, mais le résultat n’en sera que plus positif. N’oubliez pas que le réseautage n’est pas du piston ou du favoritisme, mais bien une relation de confiance entre plusieurs personnes basée sur le « donnant-donnant ». Si vous n’êtes pas encore à l’aise avec cela, commencer par vous rapprocher de personnes qui partagent vos passions ou vos problématiques quotidiennes afin de faciliter vos échanges !

 

Un contact par réseau apporte 80% de résultat de plus qu’une sollicitation au hasard

Savoir mettre ses atouts en avant

Être nouvel arrivant, ne signifie pas pour autant n’avoir rien à offrir. Vos connaissances, vos passions et bien sûr vos compétences ont immigré avec vous et peuvent intéresser de nombreuses personnes : qu’il s’agisse de bénévolat, de sport, d’échange entre parents ou voisins, d’entraide entre nouveaux arrivants, chacun à quelque chose à apporter.

Vous entendez parler d’une information qui pourrait intéresser l’un de vos contacts ? Qu’il s’agisse d’un sujet professionnel ou non, n’hésitez pas à la transmettre. C’est une manière simple, mais efficace pour partager vos connaissances et entretenir/construire votre réseau.

Ou réseauter ?

Avec la CITIM bien sûr dans le cadre de votre recherche d’emploi. Nous vous proposons chaque mois des séances de réseautage dans le cadre des RDV CITIM. mais aussi

Quelques sites de réseautage

Connexion

Besoin d'aide pour votre enregistrement ? Cliquez ici

LA CLEF POUR L’INTÉGRATION AU TRAVAIL DES IMMIGRANTS - CITIM

CITIM est un organisme communautaire sans but lucratif qui a pour mission de contribuer à l’intégration socioprofessionnelle au Québec des nouveaux arrivants français et francophones... En savoir plus