Réalisations

Voici quelques réalisations de la CITIM en matière d’intégration socioprofessionnelle des nouveaux immigrants au Québec:

1995 – Projet de stages non rémunérés pour les diplômés en génie de l’étranger

En collaboration avec le comité emploi des personnes immigrantes de la CDEC Centre-sud / Plateau Mont-Royal et d’organismes d’accueil et d’intégration des nouveaux arrivants du territoire, la CITIM a préparé et placé 15 ingénieurs immigrants en entreprise. D’une durée de 9 mois, le projet a été financé par le Ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles.
Le projet a permis de solliciter les entreprises et de placer en stage (non rémunéré) des immigrants diplômés en génie (niveau ingénieur) sans expérience de travail dans leur domaine au Québec.

1998 – 2006 Projet d’immersion professionnelle pour personnes immigrantes (PIPPI)

En collaboration avec le CAMO-PI et grâce au soutien financier d’Emploi Québec, ce projet a permis, notamment à près de 140 ingénieurs et diplômés en génie immigrants, d’accéder à une première expérience de travail rémunérée dans leur domaine d’études au Québec.
Dans ce projet, la CITIM a accompagné les nouveaux arrivants ayant une formation en génie dans la préparation au marché du travail (adaptation des CV, préparation à l’entrevue d’embauche, codes culturels en emploi, etc.).
La CITIM a également sollicité les entreprises pour les inciter à embaucher ces candidats sans expérience de travail au Québec dans le domaine du génie en leur proposant une subvention salariale à l’embauche.
L’enveloppe annuelle allouée pour les subventions salariales a permis à la CITIM de placer 20 candidats en entreprise par année pendant 7 années.
La CITIM a effectué le suivi en emploi des candidats placés pour favoriser leur bonne intégration et leur maintien en emploi durant 26 semaines. Elle a également géré le versement de la subvention aux entreprises.
Selon une évaluation d’Emploi Québec, ce sont en moyenne 82 % des immigrants placés qui ont été maintenus en emploi après les 26 semaines.

1999 – 2003 Projet d’accès rapide à l’Ordre des ingénieurs du Québec (AROIQ)

En collaboration avec Polytechnique Montréal, l’Ordre des ingénieurs du Québec (OIQ), le Service d’aide aux néo québécois et immigrants et avec le financement d’Emploi-Québec, ce projet a permis d’accompagner 240 immigrants diplômés en génie civil, électrique et mécanique (60 candidats par année pendant 4 ans) pour la préparation des examens de contrôle de formation en vue de l’obtention du permis d’exercice de l’OIQ.

Un tutorat assuré par des professeurs de Polytechnique Montréal a permis aux candidats de réviser les cours techniques dans le but de préparer adéquatement les examens de l’OIQ.
La CITIM a recruté les participants et les a accompagnés dans la préparation du dossier d’admission à l’OIQ. En lien avec Polytechnique Montréal, elle a organisé et coordonné le déroulement des différents groupes de tutorat.
En moyenne près de 80 % des participants ont réussi leurs examens à l’OIQ et, par la suite, obtenu leur permis d’exercice d’ingénieur junior.

Depuis 2006 – Accompagnement adapté dans la recherche d’emploi pour les PVT Français

Alors que les PVT n’ont pas accès aucun des dispositifs d’accompagnement offert par le Québec aux autres immigrants, la CITIM, en partenariat avec le consulat général de France à Montréal, a mis en place des ateliers de formation à la recherche d’emploi dans le contexte nord-américain et de l’aide pour faciliter le renouvellement du permis de travail pour leur permettre de continuer à occuper un emploi après le PVT.

Depuis 2004 – Programme d’intégration des diplômés en génie de l’étranger (PPIDGE)

En collaboration avec Polytechnique Montréal, l’OIQ et avec le soutien financier d’Emploi Québec, ce programme propose chaque année à près de 150 immigrants diplômés en génie de suivre un certificat universitaire à l’École Polytechnique de Montréal.

Véritable formation d’appoint, le certificat vise, comme le tutorat, la préparation des examens de l’OIQ dans 10 spécialités du génie (au lieu de 3 pour le tutorat). Il comprend également des cours destinés à favoriser l’intégration socioprofessionnelle des candidats (mise à jour des logiciels informatiques / communication interculturelle / éthique / anglais / français).

En plus d’assurer le recrutement et l’accompagnement des candidat(e)s dans la préparation du dossier d’admission à l’OIQ, la CITIM coordonne en collaboration avec Polytechnique Montréal l’inscription au certificat et assure un suivi des candidat(e)s durant la formation pour assurer la réussite de la formation.
Entre 2004 et 2012, ce sont 747 candidat(e)s qui ont suivi ce programme. 452 d’entre eux ont réussi les examens de l’OIQ et sont devenus membres de l’Ordre des ingénieurs du Québec.

2007 – 2012 Ateliers spécialisés sur les emplois en génie liés au domaine de la construction

En collaboration avec le ministère de l’Immigration et des Communautés Culturelles, la CITIM propose des ateliers d’information de 4 heures sur les conditions d’accès à l’emploi et les formations disponibles dans le secteur du génie lié au domaine de la construction.
5 ateliers sont offerts par année à des nouveaux arrivants diplômés en génie qui se destinent au domaine de la construction.

2010 – 2011 Projet d’accès au génie express (PAGE)

En collaboration avec Polytechnique Montréal et avec la contribution financière de Défi Montréal, ce projet d’une année a permis d’intégrer en emploi les participant(e)s du PIDGE qui ont terminé la formation et qui sont devenus membres de l’OIQ.
En plus de préparer les candidat(e)s (CV et entrevue d’embauche), le projet a consisté à placer les candidat(e)s en entreprise en les faisant bénéficier de la mesure de subvention salariale IPOP grâce au recours des ressources expertes en placement dans le domaine du génie. Un suivi a été également assuré afin de favoriser l’intégration et le maintien en emploi.
Deux cohortes de 29 et 26 finissant(e)s ont été accompagnées. L’objectif de départ de 25 placements a été dépassé, puisque 32 d’entre eux ont pu intégrer un emploi d’ingénieur(e) ou de technicien(ne) en génie.

2011 – 2013 Foire annuelle d’emploi Génie Express

En collaboration avec Polytechnique Montréal, et grâce à la contribution financière de Défi Montréal, la CITIM a organisé le 30 mai 2011 la 1ère édition d’une foire d’emploi spécialisée dans le domaine du génie et dédiée aux candidats formés en génie à l’étranger.
Cette 1ère édition qui a été inaugurée par la ministre de l’Immigration et des Communautés Culturelles Madame Kathleen Weil, a connu un franc succès puisque près de 500 candidats ont pu venir rencontrer 20 entreprises de la région de Montréal.

À la lumière de cette première expérience très positive, la CITIM s’est donnée pour objectif de renouveler chaque année l’événement.

2011 – 2012 Projet de recherche action en reconnaissance des acquis pour des immigrants diplômés en génie électrique / électronique

En collaboration avec le Cégep de Saint-Laurent et Compétences Montréal, ce projet visait à favoriser l’intégration en emploi des immigrants diplômés (principalement en génie électrique/électronique) qui rencontrent des difficultés à intégrer le marché du travail dans leur spécialité en leur proposant une formation intégrant des éléments de reconnaissance des acquis (RAC) pour les préparer à des emplois dans le secteur des technologies de l’information très en demande actuellement.
Le modèle repose sur un principe de collaboration étroite entre la CITIM, organisme d’accueil et d’intégration (volet identification, recrutement et accompagnement adapté des candidats), le Cégep Saint-Laurent, maison d’enseignement (reconnaissance des compétences acquises et formation), et le milieu des employeurs (définition des besoins en compétences et embauche).
Compétences Montréal, en plus de mettre à profit son expertise en reconnaissance des acquis, a analysé le modèle développé par les partenaires en vue d’en assurer la transférabilité.
La première phase du projet a permis de développer les instruments manquants en RAC, et à identifier et sélectionner les candidats parmi les personnes immigrantes possédant le profil correspondant.
La deuxième phase a permis d’évaluer les compétences acquises, de dispenser la formation manquante en vue de l’obtention d’une attestation collégiale et de placer les candidats en stage.
22 personnes ont pu bénéficier de ce projet pour faire reconnaître leurs compétences et suivre la formation manquante.

2013 – 2014 Mise en place d’un module spécialisé dans le domaine du génie et des sciences appliquées dans les sessions Objectif intégration

En collaboration avec le ministère de l’Immigration et des Communautés culturelles, et grâce à la contribution financière de Défi Montréal, la CITIM a proposé aux nouveaux arrivants spécialisés dans le domaine du génie un module spécialisé sur les réalités du marché du travail dans le secteur du génie de la construction et du secteur manufacturier dans le cadre des sessions Objectif intégration.
Les sessions Objectif intégration offrent aux personnes nouvellement arrivées des repères sur le monde du travail au Québec et leur permettent de découvrir de manière pratique la culture, les codes, les valeurs, les usages qui le régissent.
Depuis 2009, la CITIM organise annuellement jusqu’à 55 sessions Objectif intégration d’une durée de 24 heures pour des groupes de 18 à 22 nouveaux arrivants.
De juillet 2013 à mars 2015, 42 sessions spécialisées dans le domaine du génie et des sciences appliquées ont été proposées. Elles ont permis de rejoindre 417 nouveaux arrivants.